Ligue Europa: Les Blues ont retrouvé les Gunners d’Arsenal en finale

Dans l’autre match de la soirée, Chelsea recevait l’Eintracht Francfort à Stamford Bridge. Les troupes de Maurizio Sarri se trouvaient en ballottage favorable après leur nul (1-1) à l’aller. Pour obtenir son ticket en finale à Bakou, le technicien transalpin s’appuyait sur un 4-3-3 avec Hazard, Giroud et Willian devant. De son côté, Adolf Hütter alignait un 4-2-3-1 avec le seul Jovic en attaque. Sereins en début de rencontre, les Blues se montraient dangereux peu avant le quart d’heure de jeu. Willian sur la gauche centrait pour Giroud qui laissait passer le ballon. Loftus-Cheek au second poteau était stoppé de manière litigieuse par Da Costa (12e). L’arbitre ne bronchait pas. Trois minutes plus tard, Francfort se procurait se première occasion franche. Rebic sur la droite centrait pour Da Costa dont la volée obligeait Kepa à s’employer (15e). Une première sueur froide qui réveillait Chelsea. Bien alerté dans la surface par Emerson, Giroud plaçait une tête qui obligeait Trapp à repousser en corner (23e). Quelques secondes plus tard, le portier allemand était sauvé sur sa ligne par Hasebe, au nez et à la barbe d’Azpilicueta (24e). Mais le défenseur japonais repoussait juste l’échéance. Bien servi par Hazard sur la gauche de la surface, Loftus-Cheek d’un plat du pied ouvrait le score (1-0, 28e).

Galvanisés par leur ouverture du score, les Blues manquaient le but du break. Sur un contre ultra rapide, Hazard trouvait à nouveau Loftus-Cheek mais la frappe du milieu anglais était contrée in extremis par Hasebe (41e). Au retour des vestiaires, Chelsea se faisait surprendre. Sur une longue transversale d’Hasebe, Gacinovic lançait en profondeur Jovic qui ajustait sans trembler Kepa (1-1, 49e). Une égalisation qui modifiait le rapport de forces entre les deux équipes. L’Eintracht se montrait dangereux et Gacinovic décochait une reprise de volée boxée par Kepa (60e). La fin de match s’avérait haletante. Mis sous pression, Chelsea tentait le tout pour le tout. Zappacosta trouvé par Hazard décochait une belle frappe repoussée difficilement par Trapp (78e). Dix minutes plus tard, Hazard servait Giroud dont la frappe croisée obligeait Trapp à sortir le grand jeu (88e). Face à un Kevin Trapp des grands soirs, Chelsea devait se résoudre à en découdre en prolongations. Moment choisi par Maurizio Sarri pour lancer Gonzalo Higuain à la place d’Olivier Giroud. Les hommes d’Adolf Hütter pensaient inscrire le deuxième but par Haller mais David Luiz sauvait les siens sur sa ligne (101e). Dans la deuxième prolongation, Kevin Trapp permettait à son équipe de rester dans le coup en repoussant une lourde frappe d’Emerson (112e). Le portier allemand remettait ça deux minutes plus tard sur une tentative de Zappacosta (114e). Au bout du suspense, Chelsea s’imposait aux tirs au but (4 tab à 3) et rejoignait Arsenal en finale de la Ligue Europa.

Jonathan Charles

Articles liés