Ernesto Valverde tente d’expliquer le naufrage du FC Barcelone

Entraîneur d’un FC Barcelone terrassé par la remontada de Liverpool (4-0), Ernesto Valverde a tenté d’expliquer la raison pour laquelle les Culés ont connu une soirée qu’ils ne s’attendaient pas à vivre de cette manière.

Tout Barcelone est KO debout. Une semaine après le festival de Lionel Messi l’aller (3-0), de nombreux Culés s’imaginaient déjà parader dans la ville de Madrid pour espérer voir la Pulga et les siens soulever une nouvelle Ligue des Champions. C’était sans compter sur l’incroyable réaction de Liverpool. En réussissant à infliger une nouvelle remontada aux catalans, un an après l’AS Roma, les Reds ont fait très mal aux champions d’Espagne. Une énorme claque dont les conséquences sont déjà attendues de pied ferme dans la Ciudad Condal.

Très attendu par les médias ibères, l’entraîneur du Barça, Ernesto Valverde, a tenté d’expliquer ce scénario complètement dingue. « Le football, c’est comme ça. Rien n’est jamais acquis. On savait ce qu’il pouvait se passer. On a eu la possibilité de marquer et eux ont converti leurs occasions. Ils ont été supérieurs. Il fallait être plus forts et finalement, il y a eu ces 10 premières minutes où Liverpool a bien attaqué. On n’a pas eu de réponses fortes. On a eu des situations claires pour égaliser, mais en deuxième période, on a été stoppé par leur gardien et eux ont continué à pousser », a-t-il déclaré au micro deRMC Sport, avant de se montrer plus loquace dans des propos rapportés par AS.

« Le quatrième but m’a surpris. Tous les buts sont des erreurs. Si on analyse les buts qu’on a encaissé, on verra que ç’a été la même chose à l’aller, mais de leur côté. Quand tu te fais remonter comme ça, tu n’as aucune excuse. Mais si on avait marqué, on serait en finale. Je ne sais pas encore quelles seront les conséquences de ce résultat. Chacun doit assumer ses responsabilités. La chose la plus douloureuse c’est d’avoir à nouveau vécu le scénario de Rome. Quand vous vivez ce genre de match, vous passez des jours suivants horribles, mais il faut l’accepter. Nous sommes touchés. On s’excuse auprès des supporters. Tout ce que l’on fait, c’est pour les rendre fiers. Mais parfois, on perd. Dans cette histoire, on est ensemble », a-t-il indiqué. Sauf que certains risquent de le payer plus chèrement que d’autres…

Jonathan Charles

Articles liés